Quels dégâts causent un problème d’alternateur ?

L’alternateur d’une voiture ne s’use que très rarement, mais vous ne devez en aucun cas négliger son entretien.

Il faut notamment effectuer des contrôles réguliers et être attentifs aux différents symptômes qui semblent annoncer un éventuel problème d’alternateur.

En effet, un alternateur défaillant peut causer des dégâts sur votre voiture.

Comprendre le fonctionnement du circuit électrique d’une voiture

Un moteur thermique, qu’on trouve sur une grande partie des modèles de voiture actuels, a besoin de deux sources d’énergie pour fonctionner.

Il a notamment besoin de carburant et d’électricité.

En effet, c’est en explosant que l’essence ou le gasoil fait tourner le moteur, mais le carburant ne peut exploser sans le courant électrique.

Au démarrage de la voiture, la batterie fournit le courant électrique nécessaire, à la fois au démarreur et au moteur.

Lorsque le moteur est allumé, il transmet sa force mécanique à l’alternateur dont le rôle est de produire de l’électricité.

C’est ensuite l’alternateur qui prend le relais pour alimenter en courant électrique l’ensemble des équipements de la voiture, dont le moteur.

En même temps, l’alternateur recharge la batterie pour compenser l’énergie dépensée au démarrage.

Comprendre le rôle de l’alternateur

Le fonctionnement de l’alternateur

L’alternateur est composé d’une bobine entourée d’aimants.

C’est grâce à un phénomène qu’on appelle induction électromagnétique qu’en tournant la bobine produit de l’électricité.

La bobine est solidaire d’une poulie, entrainée par la courroie qui, elle-même, est reliée au moteur.

L’alternateur ne produit donc de l’électricité que lorsque le moteur tourne. L’alternateur charge aussi la batterie.

Pour éviter une surcharge de la batterie, une autre pièce est reliée à l’alternateur : un régulateur de tension.

Lorsque la tension de la batterie dépasse un certain niveau, le régulateur coupe automatiquement le courant à destination de la batterie.

Pourquoi parle-t-on d’usure d’un alternateur ?

Les alternateurs font partie des pièces les plus résistantes sur une voiture si on les compare à la batterie ou les éléments du système de freinage par exemple.

Certains alternateurs durent plus de 300 000 km, surtout ceux installés sur des voitures qui ne sont équipés que de très peu d’équipements électroniques.

Cependant, ce n’est pas pour autant qu’il faut négliger l’entretien régulier et le remplacement d’un alternateur si nécessaire.

Les constructeurs automobiles recommandent d’ailleurs un remplacement des alternateurs tous les 150 000 à 200 000 km.

Les dégâts que peut causer un problème d’alternateur

Un problème électrique

Rappelons que le rôle principal de l’alternateur est de fournir en courant électrique tous les équipements de la voiture.

Un problème au niveau de l’alternateur peut donc causer un problème électrique.

Certains équipements par exemple peuvent ne pas fonctionner correctement.

Le moteur lui-même peut avoir des ratés lorsque le mélange air/carburant n’est pas brûlé correctement.

Une batterie à plat

Un problème au niveau de l’alternateur peut causer une décharge complète de la batterie.

En effet, la batterie est la source d’énergie électrique secondaire sur la voiture.

Et pourtant, la capacité de la batterie à fournir en électricité les différents équipements est très limitée, si bien qu’elle peut se décharger très rapidement.

De toute façon, si l’alternateur a des problèmes, il ne peut pas recharger complètement la batterie.

Un problème plus grave de batterie

Si vous continuez à utiliser votre voiture alors que l’alternateur a des problèmes, vous risquez d’endommager votre batterie.

En effet, le démarrage de la voiture sollicite énormément la batterie.

Il vaut toujours mieux qu’elle soit complètement rechargée avant chaque démarrage.

Avec un alternateur endommagé, la charge de la batterie peut ne pas être optimisée.

Si la situation se poursuit, vous pourrez endommager la batterie et raccourcir considérablement sa durée de vie.

Une défaillance au niveau des équipements

De la même manière, un problème de tension peut endommager certains équipements à la longue.

Ils peuvent supporter au départ, mais une utilisation prolongée dans ces conditions peut causer des dégâts.

Comment détecter un problème au niveau de l’alternateur ?

Il est possible de détecter un problème au niveau de l’alternateur grâce à un petit outil disponible en grande surface : un multimètre.

Vous devez mettre votre appareil sur la position Voltmètre, à environ 20V si votre multimètre vous permet un tel réglage.

C’est la tension de la batterie que nous devons tester en deux temps : moteur éteint puis moteur allumé.

Quatre scénarios sont possibles :

  • Si la tension moteur éteint de la batterie est au-dessus de 12V (idéalement 12,2V) et si la tension n’évolue pas moteur allumé, vous avez sûrement un problème de batterie et une grande chance pour un problème d’alternateur, à moins que ce soit la batterie qui ne prend plus vraiment la charge.
  • Si la tension moteur éteint de la batterie est au-dessous de 12V, mais augmente de plus d’1V lorsque le moteur est allumé, vous avez un problème de batterie, mais votre alternateur semble être en bon état.
  • Si la tension moteur éteint de la batterie est au-dessus de 12V, mais n’augmente pas au moins d’1V lorsque le moteur est allumé, vous avez un problème d’alternateur. Votre batterie au contraire semble être en bon état.
  • Si la tension moteur éteint de la batterie est au-dessus de 12V et augmente bien d’au moins 1V lorsque vous mettez en marche votre moteur, tout va bien. Si vous avez des problèmes électriques, vous devez peut-être en chercher la cause ailleurs.