A quoi sert un alternateur ?

Votre véhicule ne démarre pas ?

Ce problème survient plus souvent qu’on le pense et peut avoir des origines diverses : manque de carburant ou dysfonctionnement de la pompe à carburant, des bougies d’allumage usées, un problème au niveau du moteur électrique ou de la fourche du démarreur, etc.

Toutefois, la panne la plus fréquente provient de la batterie ou de l’alternateur.

Aujourd’hui, nous nous intéressons particulièrement à cet élément : à quoi sert-il ? Comment fonctionne l’alternateur ? Pourquoi est-il indispensable à la voiture ? Quand faut-il le changer ?

L’alternateur d’une voiture

Comment fonctionne-t-il ?

L’alternateur est un élément ayant la forme d’un cylindre. Il est constitué d’une bobine de cuivre et d’un aimant.

Cette pièce est un générateur électrique et fonctionne sur le même principe que les lampes dynamo qui s’activent en bougeant une manivelle ou celles d’un vélo.

Elle permet de transformer l’énergie cinétique en électricité.

Dans le cas de notre voiture, l’énergie cinétique provient du mouvement de la courroie « accessoire » ou « d’alternateur » entrainé par la rotation du bloc moteur.

Les véhicules récents disposent d’un alternateur qui produit un courant alternatif contrairement aux voitures anciennes qui nécessitent l’intervention d’une pièce (un onduleur) permettant de transformer le courant continu en alternatif.

Quel est la fonction de cette pièce ?

La fonction première de l’alternateur est la production d’électricité.

Celle-ci fournit l’énergie nécessaire aux différents équipements électriques et électroniques d’un véhicule lorsque le moteur est en marche : klaxon, moteur des essuie-glaces, correcteur de trajectoire, climatisation, etc.

De plus, l’énergie produite par l’alternateur permet de recharger la batterie automobile.

En effet, comme toutes les batteries, celle présente dans une voiture dispose d’une autonomie.

Or, lorsque le moteur est éteint, certains composants doivent quand même rester en veille : alarme, systèmes de sécurité, horloge interne, etc. Ils restent donc alimentés par la batterie qui se décharge et se recharge perpétuellement.

Pourquoi faut-il en prendre soin ?

Quels sont les conséquences d’une défaillance ?

L’alternateur est une pièce essentielle au bon fonctionnement du véhicule.

En effet, si celui-ci tombe en panne, le conducteur s’expose à de nombreux problèmes.

Tout d’abord, la batterie ne pourra plus être rechargée et sans elle, impossible de démarrer le véhicule.

En effet, cette pièce fournit l’énergie nécessaire :

  • À la pompe à carburant pour que l’essence ou le diesel puissent arriver jusqu’à la chambre de combustion.
  • À la bougie d’allumage pour créer l’étincelle qui démarre l’explosion du mélange air carburant.
  • Au démarreur électrique pour que le volant moteur puisse démarrer le moteur.

De plus, le conducteur pourra constater une surchauffe au niveau de la batterie, des difficultés pour démarrer son véhicule ou encore l’apparition de bruits étranges.

Toutefois, ces symptômes peuvent également provenir d’un problème au niveau de la batterie.

Il est donc important de vérifier l’état de cette dernière avant de songer au remplacement de l’alternateur.

Quand faut-il changer l’alternateur ?

L’alternateur dispose d’une durée de vie moyenne pouvant aller de 150 000 km à 250 000 kilomètres en fonction de l’âge du véhicule et du nombre d’équipements électriques et électroniques présents à bords.

Sur les plus anciens modèles, les alternateurs sont plus résistants, car les composants qui font appel à l’alternateur sont réduits.

Pour savoir quand remplacer cette pièce, il est important de respecter les préconisations du constructeur automobile.

Chaque marque indique ainsi dans le livret d’entretien de son véhicule plusieurs informations utiles à tous les conducteurs : emplacement de l’alternateur (à proximité du moteur), la périodicité de remplacement ou encore quelques conseils d’entretien.

Par exemple, sur certains modèles, Citroën recommande une vérification de l’état de la pièce au moins tous les 40 000 km.

Combien coûte le remplacement de l’alternateur ?

Le tarif moyen d’une intervention consistant à remplacer l’alternateur est de 589 €.

Il s’agit donc d’une opération plutôt chère, et ce pour plusieurs raisons.

D’une part, la pièce en elle-même est onéreuse, il faut compter entre 150 € et plus de 600 € en fonction du modèle de la voiture et de la marque (Bosch, Bolk, Valeo, etc.

).

D’autre part, l’intervention est difficile est longue, elle peut varier de deux heures et demie à plus de quatre heures.

Si vous ne pouvez pas remplacer vous-même cette pièce, il ne faut pas hésiter à demander des devis auprès de plusieurs garages autos ou des enseignes de réparation rapide comme Feu Vert, Speedy ou Midas.

Est-il possible de changer soi-même l’alternateur ?

Oui, il est tout à fait envisageable pour un conducteur de réparer lui-même son alternateur.

Il est possible de trouver plusieurs tutoriels sur internet présentant la procédure pas à pas pour de nombreux modèles.

De plus, cette manipulation ne nécessite pas de matériel spécifique.

En revanche, il est important d’avoir quelques notions de mécanique et d’électricité pour bien mener l’intervention.

Où peut-on acheter un alternateur ?

La première étape consiste à acheter un nouvel alternateur et éventuellement une courroie accessoire.

Il existe plusieurs canaux de vente pour se procurer cette pièce.

Si vous souhaitez avoir quelques conseils, la meilleure option consiste à acheter l’alternateur auprès de professionnels : votre garage habituel ou les vendeurs de certains supermarchés disposant de rayon auto.

Si vous disposez déjà d’expérience, la meilleure solution est de regarder les sites internet spécialisés dans la vente de pièce détachée.